• L'APsyEN annonce les JNe de 2024 à La Rochelle
  • JNE Dijon du 19 au 22 septembre 2023 les videos sont en ligne
  • JNE Lille 2022 les vidéos sont en ligne
  • Webinaire APsyEN le 23 septembre 2020
  • Changement de nom de l'association
  • Cliquez pour une premiere presentation de ses reflexions et analyses
  • APsyEN.org

De Cop(1)? à Cop2 (2007)

 

Vous avez aimé Conseiller d"OP, d"OSP, d"Orientation, d"Orientation-Psychologue.......

                    Vous allez adorer ...

COP2

Nous vous présentons quelques extraits du rapport intitulé "Fonctionnement des dispositifs de formation professionnelled"information" proposé par la Mission commune d’information du Sénat .

Vous pouvez consulter d"autres commentaires sur le site :

Informer autrement

ou lire la synthèse sur le site du Sénat

ou encore lire l"intégralité ici

Morceaux choisis du :

 

"Rapport d"information de M. Bernard SEILLIER, fait au nom de la mission commune d"information Formation professionnelle, déposé le 4 juillet 2007"

Une orientation choisie, condition d"un parcours réussi

a.       Généraliser la découverte des métiers au collège

Aussi bien les représentants des parents d"élèves que des milieux professionnels ont ainsi souligné la nécessité de renforcer l"information sur les métiers, les différentes filières et leurs débouchés, y compris en termes de perspectives de carrière, au niveau du collège notamment, où les choix d"orientation en fin de troisième sont déterminants. Celle-ci doit être organisée en association étroite avec les parents,« coconstructeurs » du projet de leur enfant, et avec la participation des représentants des milieux professionnels…

 

La mission propose de généraliser l"option de « découverte professionnelle » de trois heures, pour le moment facultative, à l"ensemble des élèves de troisième….

 

Il faudrait également étendre cette découverte des métiers en amont, dès la classe de cinquième, voire l"introduire, sous des formes diverses, dès l"école primaire, afin de stimuler la curiosité des jeunes enfants à l"égard de leur environnement professionnel et de pallier leur manque de connaissance concrète de la réalité et de la diversité des métiers…

 

Au-delà, la mission tient à souligner que l"information sur les métiers n"est pas suffisante en elle-même. Elle devrait s"accompagner d"une pratique des activités manuelles, afin de faire prendre conscience aux enfants de l"importance de l"habileté manuelle aux côtés de l"agilité intellectuelle et donc de l"égale dignité des filières ou métiers techniques. A cet égard, les quatre heures « d"atelier » que proposaient les classes pilotes, dans les années cinquante, ont apporté la preuve de leur succès.

 
b.« Professionnaliser » les acteurs de l"orientation

…La mission propose que des stages d"immersion en entreprise, au sein de collectivités publiques ou d"associations, soient rendus obligatoires pour l"ensemble des enseignants et des personnels d"orientation, au cours de la formation initiale, ainsi qu"en formation continue, de façon à approfondir et actualiser en permanence la connaissance concrète de leur environnement extérieur. Par ailleurs, ces derniers devraient être renommés « conseillers d"orientation professionnelle et psychologues » (COP2), afin de souligner cette double dimension essentielle.

 

c.       Informer sur les débouchés : un devoir de transparence et de vérité

L"information sur les débouchés qu"offrent les différentes filières de formation est indispensable pour éclairer les jeunes et leur famille dans leurs choix d"orientation. …

 

Cela a été souligné par de nombreux intervenants, en premier lieu les représentants des étudiants et des familles, ou encore M. Jean-Claude Quentin, secrétaire confédéral de Force ouvrière, qui a ainsi regretté, lors de son audition devant la mission, que nous soyons « incapables d"indiquer, à nos jeunes qui s"orientent vers la vie professionnelle ou aux adultes qui se reconvertissent en cours de carrière, vers quel secteur il vaut mieux qu"ils se dirigent pour être le plus en adéquation avec les demandes du marché du travail. Ceci pose tout le problème de l"orientation et de la nécessité de faire en sorte que l"information qui est transmise soit la plus cohérente possible avec les besoins de l"économie. »…

 

…La mission souhaite, dans ce sens, et comme cela sera développé dans le chapitre V suivant, confier aux régions la responsabilité de coordonner les services d"orientation, afin d"assurer une meilleure cohérence de l"information diffusée, de la rapprocher des besoins de l"économie et des exigences en termes d"aménagement du territoire.

 

 

Accéder à l'espace adhérent.e

En cas de doute ou pas encore adhérent.e ! C’est ici : webmestre@apsyen.org

  • Dernière modification le 21 Avr 2024 21:11.