• JNE Dijon du 19 au 22 septembre 2023 les videos sont en ligne
  • JNE Lille 2022 les vidéos sont en ligne
  • Webinaire APsyEN le 23 septembre 2020
  • Changement de nom de l'association
  • Cliquez pour une premiere presentation de ses reflexions et analyses
  • APsyEN.org

Le rapport Reiss : le communiqué de l"ACOP et le commentaire de France Info (11/07)

 

Le rapporteur pour avis de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale, M. Frédéric Reiss, est intervenu le 7 novembre sur le thème de l'orientation, et plus spécialement sur les conseillers d'orientation-psychologues.
 
 

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cafc/07-08/c0708012.asp#P6_310

 

Le communiqué de l'ACOP

 

 

Un rapport de plus pour une orientation toute tracée

  
Les acteurs économiques et politiques voudraient aboutir à une gestion bien ordonnée de l’orientation où les sujets iraient d’eux-mêmes là où l’économie – pour un temps – les attend…

 

Le « réalisme » au nom duquel ces projets sont avancés, masque mal la volonté de soumettre les esprits au diktat des nécessités immédiates du marché de l’emploi.

 

Or, les liens formation et emploi sont plus complexes que le sens commun (et les rédacteurs de rapports) ne le pensent. D’après les études du CEREQ, en effet, à partir du niveau CAP, moins d’un jeune sur deux exerce un emploi dont la spécialité est en accord avec celle de sa formation. Les entreprises recrutent donc des jeunes dont la spécialité de formation ne correspond pas à celle de l’emploi offert !

 

Cette réalité s'oppose radicalement à la visée réductrice et strictement adaptative dans laquelle on voudrait enfermer les jeunes.

 

L'ACOP-France pense que le rapport de M.Reiss, qui vise à démanteler le réseau des CIO et à vider de sa substance la fonction de conseiller d'orientation-psychologue, oublie la dimension humaine et intime des choix. Ce dont les jeunes et leur famille ont besoin, c'est d’un accompagnement individualisé, et non uniquement d’informations sur les métiers.

 

Le rapport propose d’éliminer purement et simplement la fonction originale de conseiller d’orientation-psychologue. Celle qui lie orientation et psychologie, c’est-à-dire qui fait du choix d’orientation une question existentielle, et ne peut être traitée à la légère . Or le secteur marchand monte sur ce créneau que risque d’abandonner  le service public  en proposant conseil et  accompagnement …par des psychologues ! Quelles sont les familles qui pourront accéder à ces services payants ?

 

Il est donc nécessaire que soit maintenu un véritable service d’orientation de l’éducation nationale où cette question soit prise en charge de façon nuancée et individuelle par des psychologues en nombre suffisant.

 
 

 

 

Le Conseil d’Administration de l’ACOP-France

 

 Le commentaire de France Info

 

http://www.france-info.com/spip.php?article38664#

Accéder à l'espace adhérent.e

En cas de doute ou pas encore adhérent.e ! C’est ici : webmestre@apsyen.org

  • Dernière modification le 12 Jan 2024 12:07.